Accueil > Et en Afrique comment vit-on ?

Rubrique Parcours citoyen

Et en Afrique comment vit-on ?

LE PROJET JANVIER-JUIN 2018

Ce projet permet d’atteindre plusieurs objectifs pour les enseignants et les équipes encadrantes :
-  Renforcer le lien ULIS/SEGPA second degré et ULIS premier degré par des échanges écrits, oraux.
-  Permettre d’étayer, d’analyser les pratiques déjà mises en place d’intégration des élèves d’ULIS et de SEGPA dans les classes de cycles 3 et 4.
-  Amener d’autres centres d’intérêt en permettant aux élèves de découvrir une culture différente de leur lieu d’habitation
-  Développer les échanges avec d’autres écoles dans des pays africains (Sénégal ? Burkina ? Côte d’Ivoire ?)
-  Travailler avec différents partenaires directement liés au Parcours Citoyen 21 (UNESCO, Mission Laïque Française)

LANCEMENT DU PROJET : EXPOSITION DE PHOTOS AVEC INTERVENTION DES MEMBRES DE L’UNESCO SUR LE SYSTEME SCOLAIRE SENEGALAIS.

Compétences développées :
-  Faire émerger des réactions des élèves quant aux ressemblances et différences de la scolarisation dans ce pays
-  Porter un regard sur l’éducation des filles
-  Participer à un débat sur l’égalité fille/garçon dans le milieu scolaire en parlant de son expérience en France et en prenant les apports des membres de l’UNESCO quant au système scolaire africain ainsi présenté.

A PARTIR DE CETTE EXPOSITION, LANCEMENT DES PROJETS PROPRES A CHAQUE CLASSE/CHAQUE ECOLE

Plusieurs types de projets proposés par les enseignants, évolutifs selon la demande des élèves, leurs besoins, leurs attentes…
Etude du système solaire d’un pays africain avec échanges écrits et oraux
(en lien avec intégration des élèves ULIS pour travailler l’oral puis l’écrit avec l’aide d’un élève scripteur).
Etude de l’égalité fille/garçon au sein d’un pays africain
(en lien avec intégration des élèves ULIS pour travailler l’oral puis l’écrit avec l’aide d’un élève scripteur).
Etude du mode de nourriture (plantations, alimentation) d’un pays africain avec échanges écrits et oraux
(en lien avec intégration des élèves ULIS pour travailler l’oral puis l’écrit avec l’aide d’un élève scripteur, possibilité de travailler en visioconférence avec une autre école du pays en partenariat avec la MLF, partenaire de l’acdémie de Bourgogne-Franche-Comté).
Ouverture sur le monde :
Développer l’attachement aux valeurs universelles (étude de la déclaration des Droits de l’Homme) et construire des actions de solidarité en lien avec le système scolaire
(en lien avec intégration des élèves ULIS pour travailler l’oral puis l’écrit avec l’aide d’un élève scripteur, visioconférence, appui de l’UNESCO et de la MLF, associer les parents et les collectivités locales comme partenaires).

Echanges réguliers entre collège et école pour découvrir l’avancée des projets, pour échanger, pour se questionner…
EXPOSITION REUNISSANT LE TRAVAIL, LES RECHERCHES DES ECOLE/COLLEGE,
(voir avec mairie, lycée pour plus d’une semaine afin de toucher un maximum d’élèves, de parents, d’élus par ce travail commun)
Prolongation possible du projet :
-  Création d’un club UNESCO réunissant école, collège et lycée.
-  D’autres projets permettant une ouverture culturelle, artistique, économique et citoyenne sur le monde

IMPLICATION DANS CE PROJET DE L’ULIS 1D ET DE LA CLASSE DE CM2 DE L’ECOLE JEAN MOULIN A AUXONNE

-  Favoriser l’intégration des élèves d’ULIS
-  Améliorer l’acceptation de l’autre par ses différences, ses ressemblances
-  Fédérer l’adhésion des élèves autour d’un projet commun, en sollicitant l’intervention de partenaires extérieurs (UNESCO, MLF)
-  Découvrir un autre mode de vie (alimentation, scolarité) et ainsi amener les élèves à s’ouvrir au monde au travers d’échange avec une école en Afrique

Compétences travaillées.

Différents domaines sont impliqués dans ce projet pluridisciplinaire et intercycle.
Voici les compétences essentielles qui seront travaillées (susceptibles d’être modifiées au gré des demandes des élèves, de l’évolution et de l’avancée du projet).

Domaine 1 / Les langages pour penser et communiquer

Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit
L’interaction écrite et orale avec l’école en Afrique mais aussi entre les élèves de l’école et du collège contribuera à développer le langage oral, la lecture et l’écriture. Les élèves de CM2, tutorant les élèves d’ULIS comme appui pour la production d’écrits pourront ainsi réfléchir et réinvestir les notions acquises en fonctionnement de la langue.
L’étude d’art africain, de culture autour de l’alimentation concourra à amener les élèves à acquérir un lexique et des formulations spécifiques pour décrire, comprendre et interroger les œuvres et langages artistiques.
Comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère ou régionale
Dans le cadre de ce projet, il serait pertinent d’étudier la différence de lexique et de découvrir ainsi la polysémie de la langue francophone.
Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques
Développer la démarche scientifique autour d’une ou plusieurs données initiales : les plants et graines d’Afrique poussent-elles chez nous ? Comment élaborer un plat typique Africain ? Comment faire parvenir nos plants et graines ? Pousseront-ils en Afrique ? sont autant d’interrogations qui permettront aux élèves d’échanger à l’oral, à l’écrit, de proposer expériences, traiter et organiser des données (avec l’aide des CM2), lire et communiquer des résultats.
Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps
Tous les enseignements concourent à développer les capacités d’expression et de communication des élèves.
Aux arts plastiques et à l’éducation musicale reviennent prioritairement de les initier aux langages artistiques par la réalisation de productions plastiques et par le chant (apprentissage d’un chant africain, comptine, danse….).

Domaine 2 / Les méthodes et outils pour apprendre
Cette interaction entre élèves de CM2 et d’ULIS contribuera à faire acquérir la capacité de coopérer en développant le travail en groupe et le travail collaboratif à l’aide des outils numériques, ainsi que la capacité de réaliser des projets.
Les élèves se familiariseront avec différentes sources documentaires, apprendront à chercher des informations dans l’univers du numérique.
L’envoi de mail, la visioconférence constituera une première maitrise des techniques et la connaissance des règles des outils numériques, des logiciels de traitement de données numériques (images, textes, sons...).

Domaine 3 / La formation de la personne et du citoyen
C’est l’essence même de ce projet.
Autour de ce projet fédérateur, d’une ouverture sur le monde, en passant de l’étude de l’alimentation aux modalités et l’organisation de la scolarisation dans un ou deux pays d’Afrique, les élèves vont pouvoir échanger par le développement de la sensibilité, par l’expression de leurs émotions et de leurs gouts.
L’ensemble de ce projet doit contribuer à développer la confiance en soi et le respect des autres, le sens de l’engagement et de l’initiative et ouvre aux cultures qui lui sont associées, ce qui permet de dépasser les stéréotypes et les clichés pour favoriser le vivre-ensemble.
L’enseignement moral et civique permet de réfléchir au sens de l’engagement et de l’initiative qui trouve à se mettre en œuvre dans la réalisation de projets et dans la participation à la vie collective de l’établissement.

Domaine 4 / Les systèmes naturels et les systèmes techniques
Par l’observation du réel, les sciences et la technologie suscitent les questionnements des élèves et la recherche de réponses. Dans le cadre de ce projet cycle 3, les élèves sont amenés à explorer trois domaines de connaissances : l’environnement proche (école, habitation, mode de vie…) ; les pratiques permettant à l’être humain de répondre à ses besoins alimentaires ; le vivant pour mettre en place un système d’alimentation de la population. Par le recours à la démarche d’investigation, les sciences et la technologie apprennent aux élèves à observer et à décrire, à déterminer les étapes d’une investigation, à établir des relations de cause à effet et à utiliser différentes ressources. Les élèves apprennent à utiliser leurs connaissances et savoir-faire scientifiques et technologiques pour concevoir et pour produire. Ils apprennent également à adopter un com-portement éthique et responsable et à utiliser leurs connaissances pour expliquer des impacts de l’activité humaine sur la santé et l’environnement.
La géographie amène également les élèves à comprendre l’impératif d’un développement durable de l’habitation humaine de la Terre (manque d’eau en Afrique, chaleur…)

Domaine 5 / Les représentations du monde et l’activité humaine
Ce projet permettra d’étudier un ou plusieurs pays, éventuellement un continent et ses caractéristiques démographiques, géographiques, historiques et ses problématiques propres.
Il participe donc de la construction de l’élève en tant qu’habitant du monde.
Il sera également envisageable d’écouter, de lire, d’échanger des contes traditionnels des deux écoles engagées dans ce projet et ainsi développer la culture des élèves, ce qui contribuera à enrichir leur rapport au monde.

La sensibilité : soi et les autres
≫≫ Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments.
≫≫ S’estimer et être capable d’écoute et d’empathie.
≫≫ Se sentir membre d’une collectivité.

Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres

≫≫ Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.

Le jugement : penser par soi-même et avec les autres
≫≫ Apprendre à développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté.
≫≫ Différencier son intérêt particulier de l’intérêt général.

L’engagement : agir individuellement et collectivement
≫≫ S’engager et assumer des responsabilités dans l’école et dans l’établissement.
≫≫ Prendre en charge des aspects de la vie collective et de l’environnement et développer une cons-cience citoyenne, sociale et écologique.

Il existe un projet important en ULIS premier degré autour du concours écoles fleuries et étamines avec comme points forts le travail sur « le jardin de l’école » et un travail conséquent en oral permettant ainsi aux élèves d’améliorer leur prise de parole, d’enrichir syntaxe et lexique puis de passer à l’écrit pour les élèves scripteurs.
Cette année, Mme TROLLE, enseignant d’ULIS, a pour projet la création d’un livre en lien avec les origines des plantes ? que peut-on planter ? Quand ?

Ce projet « ouverture sur le monde » pourrait donc s’inclure dans ce projet existant autour des dynamiques possibles suivantes :
- étude de plants, de graines venant d’un pays africain (à définir avec Gilles ROUGEUX, ERUN et la possibilité de liaison - correspondance entre élèves, visioconférences avec une école de la MLF en Afrique).
*Ecole de Dakar privilégiée car présence d’une ULIS
- Tutorat avec CM2 pour
-  Aide à la mise en écrit pour correspondance
-  Portrait ou autoportraits en échange (avec aide à la rédaction par les CM2) pour se présenter
-  Elaboration de trace écrite avec photos à propos du jardin d’école
-  Plantation de graines, de plants venant d’Afrique et étude de leur pousse (travail sur la démarche scientifique au rythme des besoins et des capacités des élèves).
Pourquoi cela ne pousse pas ? Climat ? la terre utilisée ? …. ?
-  Alimentation du pays (peut-être analyse et comparaison de repas de cantine)

Voir en ligne : Sur le site MLF : La visioconférence au service d’une correspondance intercontinentale

Accès espace réservé

I.E.N. Auxonne Val-de-Saône

Château Prost
21130 Auxonne

tél : 03 80 27 04 27
fax : 03 80 27 04 28

Mél. : écrire à IEN Auxonne

Actualités

S'informer, rechercher, nous contacter